ACCUEIL

Bienvenue,

Note d’attention : prudence sur la Toile, des modifications malveillantes ont été repéré sur le site. De plus, je vous informe que je ne participe à aucun site de réseau social ! J’administre et utilise uniquement ce site en ligne (www.stephanepujol.net) pour informer le public sur mes événements et présentations artistiques. Veillez à croiser les informations à la source pour vérifier éventuellement les données indiquées (dates, lieu, horaires…), en complément de mes mises à jour, corrections et relectures. Merci pour votre compréhension.

Par ailleurs, méfiez-vous aussi de certaines personnes aux intentions douteuses qui prétendent me connaître pour raconter des balivernes sur mon dos de manière discrète et anonyme. Gares aux embrouilles et actions néfastes de la part d’individus et groupuscules obscènes, sournois.

Internet c’est du vent… (communication, surveillance, falsification ; et méfiance)

                                                                                                         S. P. , 20 mai 2018


COMMUNIQUÉS


TEMPS DE L’AVANT QUOI

Iel et ielle allez-vous faire… voir… dans le visage de votre laideur enlaidissante chaque jour au font d’un puits… l’ignominie… haines… voraces… Pas Joyeux Noël !

Madame Sylvie Bibal-Diogo, Prézzidente de l’Equipe Pluridisciplinaire qui signe tous les courriers à problèmes (voire les fouilles, empoisonnements, vols, intrusions, détournements des voies de communications, médisances semées par-ci par-là, m’a envoyé le magnifique courrier reçu aujourd’hui de suspension totale du Revenu de solidarité Active pour le mois de décembre 2021, sans justification ; et, Monsieur Christophe Ramon, prézzident de l’extermination de la race tarnaise et leur sale culture française catholique, aux sources gréco-romaine, celte… sur le territoire du Tarn (ci-dessus à droite du Diable). C’est noté pour vous, vous êtes cochés. L’Heure va bientôt sonner fort. Ding dang dong! Bonnes nuits… Être humain ou ne pas l’être, là est-ce une question?

Note: tous deux font parti du Parti Socialiste criminel, secte satanique! Et les Autres? qui devraient aussi figurer dans la photo collective… se reconnaîtront.

VIVE LA France LIBRE !

Et Dieu garde en vie les français ! La nature et les arts !

À la vôtre !

Stéphane Pujol, d’Albi, le 17 novembre 2021


En sortant la voiture ce matin du garage j’ai remarqué qu’un jeune homme au cheveux noir de peau claire me guettait derrière un poteau électrique à moins de 100 mètres avec un téléphone portable. Mardi 5 octobre 2021, à Albi. Déjà aperçu auparavant  même moment même endroit.

PUB de livres

Voici au moins trois livres fabuleux sur une fille appelée Jeanne d’Arc…

  • Jeanne d’Arc, de Jules Michelet, récit
  • Jeanne d’Arc, de Régine Pernoud et Marie-Véronique Clin, essai
  • Jeanne d’Arc. Le Procès de Rouen, de Jacques Trémolet de Villers, récit avec les documents authentiques des paroles retranscrites de Jeanne d’Arc face aux juges, document historique commenté.

Et le 4e évangile sur Jeanne devenue sainte en son royaume de France et l’Église catholique, là le Ciel retrouve la Terre

  • La Vraie mission de sainte Jehanne d’Arc. Jésus-Christ roi de France, de Louis-Hubert et Marie-Christine Rémy, essai.

Plus 3 vidéos, sur l’événement de la Triple Donation par  Jeanne d’Arc :

  • Pierre Hillard raconte Jeanne d’Arc et la Triple Donation, par LesACRF, (1’31) ;
  • Jeanne d’Arc : la triple donation, de la chaîne Gallia – notre histoire de France, (4’24) ;
  • Piere Hillard explique la Triple Donation par Jeanne d’Arc, par Jacques Buffet, 2018 (6’27).

Plus 2 vidéos, sur le contexte historique de la Guerre de Cent ans :

  • La fin de la Guerre de Cent ans (1380 – 1453), par HérodoteVideos, (4’30), avec l’arrivée de Jeanne d’Arc ;
  • Le début de la Guerre de Cent ans (1337 – 1380), par HérodoteVideos, (4’24), avant  Jeanne d’Arc.

Plus 1 vidéo, sur l’une des trois lettres dictées, signées par Jeanne d’Arc :

  • Lettre signée de sainte Jeanne d’Arc, par le Diocèse aux Armées Française (1’39), adressée à la population de Reims.

(Toutes les vidéos sont disponibles en libre accès sur youtube.com/)

Plus 1 film, chef d’œuvre du cinéma :

  • La Passion de Jeanne d’Arc, de Carl Dreyer, Danemark, 1928, éblouissant film muet sans bande sonore, dans le silence.

Plus 1 livre, illustré :

  • J’ai nom Jeanne la Pucelle, de Régine Pernoud déjà cité auparavant pour son livre Jeanne d’Arc, excellent de par ses nombreuses illustrations accompagnant l’histoire, remarquable pour suivre par exemple la lecture de  Jules Michelet, ou en découvrir plus, permettant d’éclairer les faits et événements.

.


PUB : petit livre

En exil aux États-Unis d’Amérique, fuyant la Russie communiste soviétique, Alexandre Soljénitsyne fit un discours mémorable, invité à l’université de Harvard, en 1978. Il l’a dit, c’est écrit : Le Déclin du courage. Un retournement, une fin, une prophétie…

Par l’auteur de «L’Archipel du Goulag».

S. P. , 30 octobre 2021


PUB de livres d’histoire

Trois excellents livres sur l’histoire de l’esclavage des européens… sans commentaire :

  • Esclavage l’histoire à l’endroit, de Bernard Lugan, chez Bernard Lugan éditeur, 2020, (25€), (en vente chez la Librairie Française www.librairiefrancaise.fr/).
  • Esclaves chrétiens, Maître musulmans ; L’esclavage blanc en méditerranée (1500-1800), de Robert C. Davis traduit par Manuel Tricoteaux, chez l’éditeur Babel, 2006, (9.70€).
  • La Traite des Slaves du VIIIe au XVIIIe siècle ; L’esclavage des Blancs, de Alexandre Skirda, chez l’éditeur Vétché, 2016, (20€).

S. P. , 10 septembre 2021

.


NOUVELLES EXACTIONS

17 juin 2021. Constat flagrant d’écrits volés remis sur mon bureau d’ordinateur. Encore de nouvelles incursions ont eu lieu, des papiers que je ne retrouve plus.

Au nom de qui, de quoi ? Quelqu’un laisse faire ça ?

Harcèlement organisé. Milice secrète.

Le fond de l’air totalitaire s’est invité de nouveau, passé, laissant derrière-lui cette atmosphère pesante a s’étouffer de mauvais goût.

Persistant l’arrière goût reste entres-les dents. Il serpente dans le corps vide.

Le réseau mondial numérique paraît être de plus en plus le plus grand réseau criminel au monde qu’il n’y ai jamais eu sur Terre depuis deux bombes atomiques larguées sur Hiroshima et Nagazaki. Et le malheur tombera de haut.

S. P. ,11 juillet 2021

PRINCIPAUX SUSPECTS

Mme Stéphanie-Guiraud (Maire d’Albi) ; M. Philippe Bonnecarère (ancien Maire d’Albi élu Sénateur) ; M. Emmanuel Macron (président de la République «française») ; les partis politiques, La République En Marche, le Parti Socialiste, Europe Ecologie Les Verts, et Les Républicains, les Communistes, les La France Insoumise… (toute la clique des cliques) ; l’entreprise Orange ; M. Xavier Niel directeur de l’entreprise Free ; l’entreprise Priceminister devenu Rakuten ; les sectes Francs-Maçonnes, les entreprises internationales Facebook, Google, Microsoft, Amazon ; les vendus, les soumis, les yeux fermés, les doubles jeux, les faux jetons, les espions, les milices anglaises, états-uniennes, françaises, israéliennes, etc. ; les gens d’Albi et de France, immigrés et étrangers, les iconoclastes, ceux qui ne sont pas cités, bourreaux, trafiquants et vampires… Vive l’EMPEREUR, Vive JEANNE D’ARC !  6 mai 2021.

Donc le cyberespace complice dans la réalité, les systèmes d’objets numériques servent anonymement des criminels qui captent, commercent et manipulent la vie réelle de certaine personne ciblée soumise à leurs désirs de surveillance, emprise, espionnage, fouilles, vols, détournements, blocages, rumeurs, falsifications, hostilités, sabotages ; pendant des années. Malgré tous les signalements, rien n’y fait… Quelque chose et quelques uns, de douteux semblent biens cachés là. Quant aux conséquences morbides, je préfère ne pas en parler… à personne. L’épée vole… 7 mai 2021.


Mise à jour du 27 janvier 2021 : ce site sera suspendu pour des raisons inexplicables de détournement par une emprise extérieure inconnue qui se livre régulièrement a des actes de nuisances sur ma vie privée, publique, intime, artistique ; à domicile, à l’atelier, en dehors. Dysfonctionnements des voies de communications, disparitions apparitions de travaux, outils, relations saccagés. Il semblerait que cela me soit arrivé, et que cela dure depuis des années, fin des années 1990… d’amoncellement de doutes liés, soudainement réveillés en pleine tête en décembre 2017. Contrôles, fouilles, surveillance permanente, intrusions, interventions discrètes, détournements, falsifications, médisances, mise à l’écart, accusations, bannissements, condamnation, punition, exécution, sabotages. Mais aussi intoxication, empoisonnement, entourage ayant joué un double jeu, intrusion camouflée, menace, vol, dégradation, introduction de parasites… Anéantissement.

Il n’y-a-qu’à tirer sur le fil pour distinguer de loin dissimulée la société conforme du monde plat à la solde de sombres êtres bornés. Dangereusement perfides et cruels.

Mais VIVE la PEINTURE et la SCULPTURE FRANÇAISE !

(Note: que toute personne déniant cela le fasse sous son nom et son adresse civile.)

————————————————————————————————————————

-MAIS QUI EST CE CON ET CE PLOT ?

-C’est complot !

Et ses excréments, et les autres dans le leur, jusqu’au cou.

Les jeux de mots les jeux de maux. L’humanité est morte.

Bonne nouvelle.

23 février 2021

Revers de la médaille

P-S : ça y est «ils» m’ont rendu, remis sur l’étagère mystérieusement le médaillon et son collier de mon baptême vendredi 19 février 2021. Ils ne seraient pas un peu vicieusement anti-catholiques ? A ce point.

Croyez-moi ou pas il est toujours préférable d’écouter le Charlot que les philosophes, les prophètes, les sociologues, les marchands, les rabbins, les gueules ouvertes de la nullité sombre et noire comme un (Attali, un Olivennes, un Niel, une Guiraud-Chaumeil, un Macron, un Cohn Bendit, etc.), un virus, satan, le Diable en personne vendeur de poison comme médicament, de ses mains tendues pleines de néant, prêtes à asservir, aliéner, annihiler dans leurs yeux froids de joie d’images plates voient la vie périr sous leurs yeux griffés dès qu’ils veulent la caresser, quoi que ce soit. Ridicule XXIe siècle faisant la morale aux autres, siècles, en est la preuve du Rien comme Judas se pend à l’autre et au monde.

Vive le XXIIème ! Sans vous !

___________________________________________________________________________________________

INCORRECT

«Politiquement correct», expression invasive venue de l’étranger (des Etats-Unis…), incorrecte en France où seule la Liberté sacrée exprime l’esprit français. Mesquine propagande de terreur de non politique servant à dénoncer exclure bannir de la place publique et privée quelque chose, quelqu’un.

Bien souvent anonymes ces correcteurs sont coupables de ne pas l’être de rendre coupable à tort, à mort!

Évadé avec les canards colverts ailleurs…

S.P. 22 janvier 2021


1984 de George Orwell en 2021

(traduction de l’anglais par Amélie Audiberti)

en 4 passages :

«Nous, nous rendons le cerveau parfait avant de le faire éclater. Le commandement des anciens despotismes était : «Tu ne dois pas.» Le commandement des totalitaires était : «Tu dois.» Notre commandement est : «Tu es.» Aucun de ceux que nous amenons ici ne se dresse plus jamais contre nous. Tous sont entièrement lavés.» Troisième partie, chapitre II.

«Ce qui vous arrive ici vous marquera pour toujours. Comprenez-le d’avance. Nous allons vous écraser jusqu’au point où il n’y a pas de retour. Vous ne guérirez jamais de ce qui vous arrivera, dussiez-vous vivre un millier d’années. Jamais plus vous ne serez capable de sentiments humains ordinaires. Tout sera mort en vous. Vous ne serez plus jamais capable d’amour, d’amitié, de joie de vivre, de rire, de curiosité, de courage, d’intégrité. Vous serez creux. Nous allons vous presser jusqu’à ce que vous soyez vide puis nous vous emplirons de nous-même.» Troisième partie, chapitre II.

«Que peut-on, pensa Winston, contre le fou qui est plus intelligent que vous, qui écoute volontiers vos arguments, puis persiste simplement dans sa folie ?» Troisième partie, chapitre III. (Ici je préciserai bien -intelligent- par -puissant.)

«Il n’y aura plus de loyauté qu’envers le Parti. Il n’y aura plus d’amour que l’amour éprouvé pour Big Brother. Il n’y aura plus de rire que le rire de triomphe provoqué par la défaite d’un ennemi. Il n’y aura ni art, ni littérature, ni science. Quand nous serons tout-puissants, nous n’aurons plus besoin de science. Il n’y aura aucune distinction entre la beauté et la laideur. Il n’y aura ni curiosité, ni joie de vivre. Tous les plaisirs de l’émulation seront détruits. Mais il y aura toujours, n’oubliez pas cela, Winston, il y aura l’ivresse toujours croissante du pouvoir, qui s’affinera de plus en plus. Il y aura toujours, à chaque instant, le frisson de la victoire, la sensation de piétiner un ennemi impuissant. Si vous désirez une image de l’avenir, imaginez une botte piétinant un visage humain… éternellement.» Troisième partie, chapitre III.

S.P. , 22 janvier 2021


OBJET TROUVÉ : drone blanc (Whitebla (S) hélicoptère à 4 hélices) avec caméra, lumières encore allumées rouges et bleu clignotantes, trouvé dans le jardin posé dans l’herbe près du muret et portail donnant sur la rue. Le vendredi 8 janvier 2021 vers 14h, (probablement déposé entre 10h et 14h). Laissé sans venir le récupérer, ou abandon d’un objet gênant compromettant dans ce lieu.

Geste groupusculaire digne du néant humain dans sa grandeur et sa largeur anonyme d’une délicatesse puritaine. Raz de marée de mesquineries roublardes piquées par le virus de torturer d’anéantir dans la jouissance parfaite du viol admirablement harcelant durant l’effroi interminable des années et années d’un cauchemar refermé en boucle. Somme toute misérable, dégradations au goût du suicide. La petitesse n’en finit plus d’être petite.

«En cas de violation de la vie privée, en captant, enregistrant ou diffusant des images ou paroles de personnes sans leur consentement, vous encourez 1 an d’emprisonnement et 45 000 € d’amende.» par la Direction de l’information légale et administrative, Drones : les règles de pilotage à respecter ; Respect de la vie privée.

S.P, 8 janvier 2021


BARBARIES : Encore et toujours des problèmes récurrents d’insécurités de nuisances à domicile sur les lieux privés de travail et vie personnelle, par des intrusions, fouilles, manipulations, dégradations, vols réguliers dans l’atelier et pièces de vie, affaires privées, artistiques et même intimes, dans les télécommunications ou matériels numériques ; sans parler du reste…

Intrusion et manipulation, disparition, blocage : ce mardi 29 décembre 2020 une organisation secrète vient d’effacer au moins un fichier sur une clef électronique (USB), et probable fouille au domicile entre hier 20h et aujourd’hui 15h30. Qui? Pourquoi? Au nom de quoi?

Il y a certainement une complicité d’autorités ou institutions compétentes publiques comme privées qui laissent supposer qu’un grand nombre de personnes et d’organisations à tous niveaux baignent dans le viol régulier de libertés primaires de façon discrète sans rien laisser paraître ni faire de vagues dans le but de prendre et m’annihiler. Une vie en cage intangible.

S.P, 29 décembre 2020


COMMUNIQUÉ DE NUIT : il existe un livre qui s’appelle «1984» écrit vers 1948, qui ramène 2020 en 1984, traduit de l’anglais en français, supporte mal la comparaison des traductions nouvelle et ancienne. Ce qui révèle 1984 en 2020. A mon goût je préfère la version de George Orwell traduite par Améli Audiberti ancienne, de plus en plus rare, remplacée au fur et à mesure par une nouvelle traduction de Josée Kamoun chez le même éditeur. Il n’y a qu’à lire la première page pour les comparer. Etonnement ! C’est incroyable, le livre dans le livre, le présent dans le passé, le futur dans le présent que je suis en train de lire : clairvoyant ça résonne loin.

«1984», de George Orwell, traduction en français d’Amélie Audiberti, Gallimard, collection Folioplus, ou en lecture enregistrée sur disque ou fichier numérique, Gallimard, collection Ecoutez Lire. Et, il y a naturellement la version originale.

8 décembre 2020, Albi

___________________________________________________________________________________________

Je suis la cible, PROBLÈME : toujours des problèmes récurrents d’usages et communications numériques qui continuent à nuire la vie intime, privée, publique, professionnelle à travers tout objet numérique servant de capteurs, transmetteurs d’informations de données pouvant être surveillées, copiées, détournées, déformées, sabotées, bloquées, retardées, effacées sur : ordinateur déconnecté, ligne Internet, site Internet personnel, ligne téléphonique, téléphone portatif, téléviseur, boîtier relai numérique, (et probablement divers objets cachés de télésurveillance placés dans et autour du bâtiment, véhicule). En corrélation avec cela dès que je m’absente des méfaits réguliers, des intrusions, fouilles, vols (de travaux, outils, documents, vêtements, produits cosmétiques), vandalismes (matelas éventré, tourne disque hors service, poudre dans les draps, draps cuits qui se déchirent, araignées, puces, poussière épaisse suspendue dans l’air de la chambre, dessin jeté dehors par terre, déplacements des affaires, réapparitions d’objets volés…) et empoisonnements (fond de bouteille d’eau de source, grains de poudre blanche brûlante dans un plateau de gâteau apéritif), pour des intérêts anonymes de puissances manipulatrices de personnes complices (d’entreprises, hommes politiques, journalistes, policiers, militaires, administrations, associations, voisinage, citoyens, étrangers, véreux, cupides, lâches), mais aussi venant de proches… depuis au-delà de 20 ans semble-t-il, de plus en plus clairement depuis 4 ans. Société pourrie de l’intérieur, mesquine. De l’enfermement, en enfer banal !

Oui, c’est drôlement pas drôle. Voilà tout? Peut-être pas… Je ne sais pas.

Refaire surface, ailleurs.

Loin.

P-S : Ces gens, des gens aux visages abstraits à l’odeur inodore d’un billet de banque d’une âme écrasée égale à son épaisseur.

Genre personne parasite fière de l’être, tout est dans un téléphone portable.

«Ainsi font font font, les Crapules vendus au Diable ; ainsi font font font, les Crapules pendus au vide…»

Le monde rétrécit – VIVEMENT LA LIBÉRATION !

S. P., 29 et 30 septembre 2020

___________________________________________________________________________________________

© 2014-2021 Stéphane Pujol